maraicher bio

Se lancer dans une nouvelle vie : maraîcher bio


Le maraîcher est un type d’agriculteur qui travaille en plein champ ou sous serre. Il cultive en général des légumes mais ces derniers varient selon la région, les matériels de production et les saisons. C’est un professionnel qui est passionné particulièrement par la terre et par le travail manuel. Et il est souvent amené à travailler en équipe.
Voici de plus amples informations sur le métier de maraîcher bio !

Boutique de maraîcher bio

L’alimentation bio privilégie les circuits courts. Il est donc important de prévoir l’aménagement d’un espace boutique pour la vente des fruits et légumes cultivés. La boutique bio doit aussi respecter dans son aménagement les valeurs du bio : limiter les emballages, les contenants en plastique et toutes matières non respectueuses de l’environnement.

Comment devenir maraîcher bio ?

Pour devenir maraîcher bio, il faut obtenir l’un des diplômes suivants : un CAP agricole métiers de l’agriculture ; BPA travaux des productions horticoles spécialité horticulture ornementale et légumière ; BPA REA responsable d’exploitation agricole ; BP responsable d’atelier de productions horticoles ; ou le BAC pro productions horticoles.
Sinon, pour un niveau BAC + 2 ou BAC + 3, il faut avoir soit un BTSA PH production horticole, soit une licence pro productions végétales, soit une licence pro gestion des organisations agricoles et agroalimentaires.
Il convient de noter que le salaire d’un maraîcher bio est supérieur au SMIC et il peut devenir chef d’équipe, chef d’exploitation ou se spécialiser dans la culture sous abri s’il le souhaite.

Les principales tâches d’un maraîcher bio

Les tâches d’un maraîcher bio sont assez nombreuses. De un, ils font pousser les légumes en préparant le sol, en semant et en repiquant des jeunes plants. Par la même occasion, il met aussi en avant des traitements pour lutter contre les maladies et contre les parasites et il arrose ses végétaux. Pour entretenir ses cultures, il enrichit la terre avec de l’engrais et il suit de près le développement des plantes.
De deux, le maraîcher bio prévient aussi tous les éventuels dégâts en luttant contre les prédateurs naturels, en sélectionnant les bonnes espèces et les bonnes variétés, en assurant la rotation des cultures et en déployant des techniques de cultures et des procédés thermiques efficaces.
Par ailleurs, le maraîcher bio profite aussi des nouvelles technologies pour automatiser certaines de ses tâches, ne citant que les équipements de fertilisation et d’irrigation. Il ne faut pas oublier que le maraîcher bio s’occupe aussi de la gestion de son travail et de ses commandes. Ainsi, il organise le travail de ses ouvriers et prévoit l’approvisionnement en plants et en fournitures.
C’est également lui qui calcule les coûts et les bénéfices de la production pour que l’activité dure. Pour terminer, le maraîcher bio doit aussi savoir entretenir ses relations avec les techniciens de coopératives et avec les commerciaux pour mener à bien son projet.

Étiquettes :

Vous pourriez aimé ça aussi

Comments are closed here.

Publicité




surlechemindubonheur1

Un moment pour se chouchouter cet avec la #cosmétique bio
Des espadrilles fashion, je craque #espadrilles
J'adore le détail, #couture #couturière #creacoton
Vacances en Jordanie #Amman #Aqaba #Azraq
Le Canada comme destination #New Brunswick #Kamourasak # kayak au Canada.
Idée de vacances inoubliables #Kenya #Afrique #Nairobi  #Mombasa

Retrouvez-nous sur Facebook