vélo en bambou

Visite du canal du midi à vélo et pause gastronomique


Il est tout à fait possible de visiter le Canal du midi à Vélo. De plus, il existe plusieurs raisons de tenter le coup car le canal n’est pas une ligne droite comme beaucoup de gens croient. Il sillonne à travers la campagne et il offre de très beaux paysages qui évoluent au fil des kilomètres.
Luxuriants platanes, champs, vignes, villages, chemins caillouteux, belles péniches, écluses, … On peut admirer tout cela si on laisse de côté les croisières en bateau et si on décide d’opter pour une petite balade en bicyclette.

Partir de Toulouse à Lézignan-Corbières pendant les 3 premiers jours

Pour visiter le Canal du Midi à vélo, il faut aller de Toulouse à Sète. Il faut au moins 6 jours pour effectuer ce trajet, donc il faut prévoir quelques pauses gastronomiques et des hébergements en cours de route. La première journée, on doit parcourir 54 km en partant de Ramonville Saint-Agne à Castelnaudary. C’est vrai que c’est un peu long en kilomètres mais la piste est très bonne et elle permet de rouler plus rapidement.
Le deuxième jour, on doit effectuer 45 km afin de rejoindre Carcassonne. Ce trajet dure environ 3h45 mais il est très facile à parcourir car les platanes créent beaucoup d’ombre sur la piste cyclable.
Le jour d’après, on doit encore traverser 55 km pour atteindre Lézignan-Corbières. Ici, le paysage commence à changer car il n’y a presque plus de platanes. En revanche, il y a des petits restaurants et des écluses à ne vraiment pas rater.

Aller de Lézignan-Corbières à Sète durant les 3 derniers jours

Le quatrième jour, on doit réaliser 43 km en 4h pour aller à Capestang. On peut profiter de l’occasion pour s’arrêter au port du Somail afin de faire des courses dans une péniche-épicerie et aussi pour se rafraîchir et pour déjeuner dans un petit café au bord de l’eau.
Le prochain jour, on doit explorer 48 km pour accéder à Agde. Ce trajet permet de passer à Béziers ou plus précisément par les neuf impressionnantes écluses de Fonseranes.
Enfin, le dernier jour, il ne reste plus que 28 km à parcourir pour atteindre Sète, la destination finale. Ce trajet se termine par une longue piste cyclable le long des vastes plages de Sète et on peut faire une petite pause déjeuner au restaurant du coin pour profiter de la vue sur mer. Il convient de noter qu’à chaque fin de journée, il faut trouver un bon emplacement pour faire du camping afin de rester à proximité de la nature.

Vous pourriez aimé ça aussi

Comments are closed here.

Publicité




surlechemindubonheur1

Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram
Instagram

Retrouvez-nous sur Facebook